« …L’entreprise québécoise veut aussi élargir les frontières d’utilisation de son application revue et corrigée. «On vise l’international, précise Nicolas Michaud. Il y a une énorme compétition entre les villes pour attirer les touristes chez eux. Donc, Nestor va disparaître pour que notre application devienne une marque blanche. Mobeva va désormais vendre la plateforme mobile de technologie. Les associations qui vont l’acheter vont ainsi pouvoir personnaliser l’application et en faire leur marque de commerce..»

Pour lire l’article au complet, veuillez cliquer ici.